Tredozio

“Trois jeunes filles aux cheveux blonds / Ce que j’ai habité un jour Castello défait; / Et d’abord je devais donner le début et le nom / au petit village solitaire, / Qui descendant par la calle difficile / Vous rencontrez juste dans la vallée étroite … Et Tredozio le pays a été nommé / Des Trois-Dots qui l’ont fondé”.

En 1800, c’est ainsi que la poétesse Maria Virginia Fabroni décrivait en vers une des théories sur la naissance du petit village.

Tredozio est niché dans la haute vallée de Tramazzo, proche de l’étreinte des Apennins toscan-romagnolo et c’est ici, sur les pentes des Apennins, que le volcan de Monte Busca, également connu comme le plus petit volcan du monde, s’embrase en haut. Cette fontaine ardente, dont les flammes jaillissent du centre de la Terre, inspira l’exilé Dante Alighieri qui s’en inspira pour certains passages de l’Enfer. Tredozio offre plusieurs lieux dignes d’intérêt tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de son centre habité. Une partie du territoire communal est en effet située dans le Parc National des Forêts Casentinesi, Monte Falterona et Campigna ; le lac Ponte et les nombreux sentiers adjacents peignent l’une des zones les plus belles et naturelles du parc.

Une autre caractéristique de Tredozio est l’excellence en matière de chaussures :

FACIT Fondée en 1995, l’entreprise est extrêmement attentive à la qualité du produit final. Les chaussures de la Facit sont aux pieds des plus belles femmes du monde : la princesse Kate Middleton, Sandra Bullock, Charlize Theron, etc.

FLLI FABBRI Fabrication artisanale de bottes d’équitation sur mesure. La marque est connue dans le monde entier. Les chaussures F.lli Fabbri sont portées par plusieurs champions olympiques.

D’un point de vue gastronomique, Tredozio a sa propre particularité : IL BARTOLACCIO : un produit alimentaire typique, obtenu avec des ingrédients de la « mauvaise cuisine » et qui a reçu la marque Meraviglia Italiana. Un festival est dédié à Bartolaccio qui a lieu les deux premiers dimanches de novembre de chaque année.

Lac Ponte et les géants de Tramazzo

Une partie de la municipalité de Tredozio fait partie du Parc National des Forêts Casentinesi, Monte Falterona et Campigna. A l’intérieur du parc se trouve le Lago di Ponte; une surface d’eau créée artificiellement en 1962 mais maintenant parfaitement intégrée dans le paysage naturel. Le territoire dans lequel il se trouve est certainement l’un des plus beaux et naturels du Parc et est également jalonné de nombreux sentiers de randonnée. Près du lac, le refuge Casa Ponte mérite une visite.

En outre, il est également possible de visiter la forêt de hêtres avec des arbres monumentaux, les soi-disant Géants du Tramazzo.

Le volcan de Monte Busca (également connu comme le plus petit volcan du monde)

Il s’agit en réalité d’un phénomène appelé ‘fontaine brûlante’ résultant de l’exhalation d’hydrocarbures gazeux qui s’enflamment spontanément au contact de l’air. Dans le cas de Tredozio, le gaz qui s’échappe de la terre est du méthane.

Phénomène répandu surtout au Moyen-Orient.

Une légende locale raconte que Dante Alighieri s’est inspiré du volcanisme du Monte Busca pour certaines parties de l’Enfer.

L’une des premières références au « volcan » se trouve dans le livre du milieu du XVIe siècle Descrittione di tutto Italia du frère dominicain bolonais Leandro Alberti.

Dans les années trente du siècle dernier il devint la propriété de la Société des Hydrocarbures Méthaniques qui construisit en 1939 un pipeline et un bâtiment pour l’exploitation du méthane mais, peu de temps après, l’exploitation fut jugée insatisfaisante.D’un point de vue économique. couler et la flamme est restée active.

Palais Fantini

D’après les documents de la famille Fantini, il ressort que le 3 mai 1753, les fondations et les angles de la façade ont été bénis et la première pierre a été posée. La façade du bâtiment est de style baroque toscan et, dessus, il y a un balcon et le blason de la famille – un coq passant, amorcé et se déplaçant dans un champ -.

Le palais conserve, en plus des parties du XVIIIe siècle, d’intéressantes interventions de style néo-gothique ou Art nouveau.

A l’intérieur, un petit musée de la civilisation paysanne a été créé divisé par zones thématiques mais surtout, d’avril à octobre le beau jardin de la maison qui fait partie de l’association Grandi Giardini Italiani peut être visité (sur rendez-vous).

Ancien Monastère des SS. Annunziata

Bâtiment ancien, autrefois tour de guet à l’époque romaine, il est devenu un lieu de culte vers l’an 1000.

En 1563, 14 moniales dominicaines s’y installèrent du monastère de la Place d’Afrique jusqu’en 1810 lorsque Napoléon supprima les ordres monastiques.

Il devient ensuite la demeure privée de la famille Fabroni (ou Fabbroni), en 1851, la poétesse Maria Virginia y est née, dont la renommée atteignit rapidement les frontières de la nouvelle Italie unifiée. La douceur de ses vers est contrebalancée par une personnalité très forte, prête à revendiquer courageusement l’autonomie de pensée des femmes. Sa voix contrastée dans la respectabilité des mariages arrangés au XIXe siècle et l’incontestabilité de l’autorité paternelle font d’elle un personnage sans aucun doute intéressant. Pour cette raison, la municipalité de Tredozio lui a décerné un prix de poésie qui, au fil du temps, est devenu une référence au niveau national.

Le Castellaccio

Ce qui reste du Castrum Treudacium, est situé au sommet d’un sommet à quelques minutes du centre-ville. Le premier document qui témoigne de l’existence du château, propriété des comtes Guidi, date de 925. À son apogée, l’édifice médiéval avait un aspect majestueux avec des murs massifs de chaux et de pierre, de forme octogonale. Au centre de la zone fortifiée se trouvaient : la tour, haute de 17 mètres, l’église de Santa Maria Maddalena et la maison du comte. Malheureusement, au XIXe siècle, le château était déjà réduit en ruines et il n’en reste aujourd’hui que très peu : les fondations, quelques salles souterraines et une partie du mur encore debout, avec une fente. Mais le lieu où se trouvent les vestiges est très suggestif tant d’un point de vue archéologique que paysager.

Explorez toutes les rues de Dante...