San Mauro Pascoli

« je garde toujours dans mon cœur le souvenir de mon pays
où Guidi et Malatesta dominaient,
ayant également accueilli l’aimable Passeur,
roi de la route, roi de la forêt »
San Mauro Pascoli est le village qui vit naître le poète Giovanni Pascoli, patrie de la chaussure de haute couture et plusieurs fois Bandiera Blu pour la haute qualité environnementale de son littoral.

« Le petit village charmant » est embrassé par les fleuves Uso et Fiumicino-Rubicone, et traversé par l’ancienne voie Émilienne et baigné par la mer. Enchâssé entre les villes de Césène et Rimini, ce lieu de toute beauté apparaît pour la première fois en 1191 sous le nom de « Fundum Sancti Mauri ».
Avec la puissante famille Malatesta (XVe siècle), le territoire obtint ses propres statuts, en 1827 il devint une commune indépendante de sa voisine Savignano et, en 1932, le toponyme San Mauro di Romagna prit le nom de « San Mauro Pascoli » en l’honneur du grand poète.
Au cœur du village se trouve l’hôtel de ville du XVIIIe siècle, en face duquel se dresse l’ancienne église de San Sebastiano (XVIIIe siècle). Autrefois petite église-oratoire du couvent voisin des Ursulines, le complexe est aujourd’hui la salle d’exposition de l’Accademia Pascoliana, une association culturelle qui promeut la figure et l’œuvre de Giovanni Pascoli, en collaboration avec l’Université de Bologne, dans le domaine de la littérature italienne et internationale.
Sur ces terres (XVIIIe-XIXe siècles) s’élevait l’un des plus beaux domaines de la Romagne, la Torre, propriété de la famille Onesti Braschi puis des princes Torlonia. Aujourd’hui encore, vous pouvez admirer l’imposante silhouette de ce qui allait devenir une exploitation agricole à l’avant-garde. Vers la fin du XIXe siècle, l’extraordinaire locataire Leopoldo Tosi y a en effet apporté des innovations et des améliorations qui ont permis au domaine de se distinguer à l’Exposition universelle de Paris en 1900, s’imposant ainsi au niveau international.
Les récentes fouilles effectuées pour la construction du Canal Émilien Romagnol, l’un des ouvrages hydrauliques les plus importants d’Italie, ont mis au jour des vestiges très anciens, remontant au Néolithique final (5000 av. J.-C.), jamais découvertes auparavant dans la zone Adriatique.

« je garde toujours dans mon cœur le souvenir de mon pays
où Guidi et Malatesta dominaient,
ayant également accueilli l’aimable Passeur,
roi de la route, roi de la forêt »
San Mauro Pascoli est le village qui vit naître le poète Giovanni Pascoli, patrie de la chaussure de haute couture et plusieurs fois Bandiera Blu pour la haute qualité environnementale de son littoral.

« Le petit village charmant » est embrassé par les fleuves Uso et Fiumicino-Rubicone, et traversé par l’ancienne voie Émilienne et baigné par la mer. Enchâssé entre les villes de Césène et Rimini, ce lieu de toute beauté apparaît pour la première fois en 1191 sous le nom de « Fundum Sancti Mauri ».
Avec la puissante famille Malatesta (XVe siècle), le territoire obtint ses propres statuts, en 1827 il devint une commune indépendante de sa voisine Savignano et, en 1932, le toponyme San Mauro di Romagna prit le nom de « San Mauro Pascoli » en l’honneur du grand poète.
Au cœur du village se trouve l’hôtel de ville du XVIIIe siècle, en face duquel se dresse l’ancienne église de San Sebastiano (XVIIIe siècle). Autrefois petite église-oratoire du couvent voisin des Ursulines, le complexe est aujourd’hui la salle d’exposition de l’Accademia Pascoliana, une association culturelle qui promeut la figure et l’œuvre de Giovanni Pascoli, en collaboration avec l’Université de Bologne, dans le domaine de la littérature italienne et internationale.
Sur ces terres (XVIIIe-XIXe siècles) s’élevait l’un des plus beaux domaines de la Romagne, la Torre, propriété de la famille Onesti Braschi puis des princes Torlonia. Aujourd’hui encore, vous pouvez admirer l’imposante silhouette de ce qui allait devenir une exploitation agricole à l’avant-garde. Vers la fin du XIXe siècle, l’extraordinaire locataire Leopoldo Tosi y a en effet apporté des innovations et des améliorations qui ont permis au domaine de se distinguer à l’Exposition universelle de Paris en 1900, s’imposant ainsi au niveau international.
Les récentes fouilles effectuées pour la construction du Canal Émilien Romagnol, l’un des ouvrages hydrauliques les plus importants d’Italie, ont mis au jour des vestiges très anciens, remontant au Néolithique final (5000 av. J.-C.), jamais découvertes auparavant dans la zone Adriatique.

Musée multimédia de la Villa Torlonia
Dans le cadre enchanteur de la Villa Torlonia, la culture, l’innovation et la technologie s’unissent pour valoriser la poésie de Giovanni Pascoli dans un voyage sensoriel passionnant.
Scénographies numériques, mapping vidéo et jeux de sons et de mots animent les anciens sous-sols du palais où les visiteurs peuvent se plonger dans la poésie, guidés par les voix des narrateurs Luca Ward, Emanuela Rossi et Lino Guanciale. Un voyage évocateur, du mystère de la nature à celui du cosmos, dans lequel les suggestions deviennent de plus en plus intenses, pour culminer avec le célèbre poème « La Cavalla Storna ».
Les pièces de cette résidence du XVIIIe siècle sont enrichies de stations interactives où les visiteurs peuvent explorer les aspects historiques, artistiques et gastronomiques qui lient inextricablement Pascoli à la Romagne. Les visiteurs peuvent retracer l’histoire de la Villa Torlonia, qui était jadis l’ancienne Tenuta Torre, revivre les années de rébellion du jeune poète et ses passions culinaires, et admirer la beauté des paysages pascoliens à travers l’art.

San Mauro Pascoli possède les fabriques de chaussures les plus importantes qui incarnent le style italien dans le monde entier, grâce aux célèbres « maisons » de haute couture. Dans ce village, la tradition liée à la chaussure remonte à la fin du siècle dernier, lorsque quelques cordonniers, qui se consacraient principalement à la réparation, à la production et à la vente de chaussures neuves, se mirent à installer des étals lors des foires. Les cordonniers, avec leurs idées, leur intuition et, surtout, le « courage de prendre des risques », ont rapidement permis l’ascension de San Mauro Pascoli dans le monde de la chaussure.
La gastronomie du lieu, hormis le délicieux poisson bleu de l’Adriatique, est basée sur la redécouverte des saveurs authentiques et véritables de la vallée du Rubicone qui proposent des soupes « faites maison », de savoureuses grillades, des légumes du « jardin de Pascoli » accompagnés d’incontournables piadina et d’un bon vin généreux. À San Mauro Mare, les restaurants et les trattorias sont prêts à vous faire goûter les plats typiques de la mer et de la cuisine romagnole.

À quelques kilomètres du centre, se dresse San Mauro Mare, l’une des petits joyaux de la riviera romagnole. Dans ce village en bord de mer, c’est la plage qui règne en maître absolu, avec son littoral sablonneux qui s’étend sur seulement 900 mètres le long de la côte romagnole, bordée par d’élégants tamaris, offrant des moments de détente à la fraîcheur de l’ombre.
On y trouve de nombreuses structures d’hébergement de toutes catégories, mais surtout à gestion familiale. Le confort est le mot d’ordre également dans les structures balnéaires, qui sont accueillantes et proposent des services à l’avant-garde.
Parmi les événements et les activités qui se sont consolidés au fil des années : le festival du Giardino della Poesia, qui se déroule dans le jardin de Casa Pascoli ainsi qu’à la Villa Torlonia ; les concerts du festival Acieloaperto ; le Processo del X Agosto ; les rencontres littéraires organisées par la Bibliothèque ; l’itinéraire touristique pascolien organisé pendant l’été ; la fête médiévale ; la fête à la Tour ; les visites-spectacles de Vineria Torlonia et la Nuit des morts à la Tour ; le festival Beer in Villa ; la manifestation de cyclotourisme Ecology Team.
Le territoire propose plusieurs loisirs qu’il est possible de pratiquer comme les sports de plein air, tels que le cyclisme ou les excursions gratuites à l’intérieur des terres. Pour ceux qui aiment se détendre, nous conseillons une balade tranquille à la découverte de l’artisanat local.

Explorez toutes les rues de Dante...