Montiano

Montiano, splendide belvédère naturel qui offre une vue qui s’étend de la plaine jusqu’à la mer, était décrit au XVIe siècle comme « la plus belle colline de Romagne, son territoire étant parsemé d’oliviers, de vin et de beaux fruits, tel un immense jardin au centre duquel le seigneur féodal possédait une demeure très confortable », grâce à la splendeur que Giacomo Malatesta, marquis de Roncofreddo et comte de Montiano, apporta au site.
En effet, Montiano est devenu une propriété des Malatesta à partir de la moitié du XIIIe siècle, mais avec plusieurs épisodes qui l’ont vu passer entre les mains des Ordelaffi de Forlì, de la curie de Ravenne et des Cesenati.
La première trace certaine de l’existence de Montiano est l’acte par lequel la comtesse lombarde Ingeralda et son fils Pietro, en 895 après J.-C., firent don du village à l’archevêque de Ravenne, mais ses origines remontent à la période romaine tardive : les premiers établissements de Montiano se trouvaient probablement parmi les fortifications construites par les Romains au sud du fleuve Rubicone, la frontière avec la Gaule cisalpine, et étaient constitués de ceux qui, après la chute de l’Empire romain, échappèrent aux incursions des barbares en allant se cacher dans les collines surplombant la route consulaire de la voie Émilienne.
Une ancienne légende situe les origines du village à une époque encore plus lointaine : des esclaves romains employés à la construction de l’importante voie de communication en 187 avant J.-C. s’échappèrent et trouvèrent refuge et liberté dans les collines environnantes. Une expérience de liberté que les visiteurs peuvent vivre, encore aujourd’hui, en gravissant la colline de Montiano, en se promenant et en laissant errer leur regard sur la superbe plaine de la Romagne jusqu’à la mer.

Les Sentiers poétiques de Montiano, ouverts à partir de mai 2021, sont un réseau de sentiers pédagogiques qui sillonnent le territoire vallonné sur un total de 30 kilomètres. Ce projet, né de la collaboration entre la municipalité et l’association de promotion sociale « Rubicone Gran Trail », vise à valoriser et redécouvrir une zone qui renferme des témoignages historiques et naturels. Un écrin de trésors situé à quelques pas de la mer et des Apennins, où la création d’un réseau d’itinéraires permet à un large éventail de passionnés (randonneurs, cavaliers et vététistes) de connaître et d’apprécier le territoire. Le réseau de sentiers comprend huit boucles à thème, parsemées de panneaux qui racontent le territoire également à travers une lecture poétique, au cœur d’un voyage émotionnel dans la nature et les souvenirs du passé. En outre, ces itinéraires permettent de faire une halte dans des structures d’hébergement (agritourismes, restaurants, exploitations agricoles) pour déguster des produits locaux et vivre une expérience globale.

C’était il y a fort longtemps, en 1956, lorsqu’un garçon de 12 ans, nommé Quarto Gualtieri, concrétisa son rêve en remportant le premier prix du concours paroissial de la plus belle crèche. Depuis, Quarto n’a jamais cessé de construire des crèches, il en a même construit de plus en plus grandes, sophistiquées et appréciées au niveau national.
Les années passèrent, le petit Quarto devint un homme et, bien qu’il exerçât plusieurs métiers et emplois après le travail pour élever la famille nombreuse que le bon Dieu lui avait donnée au fil des ans, il trouvait toujours le temps, à Noël, de sortir ses sujets et de créer de belles crèches pour ses enfants. Quarto est père de cinq enfants qui le regardent avec des yeux émerveillés lorsqu’il sort toutes ces petites maisons et ces hommes miniatures du vieux coffre en bois, comme s’il s’agissait d’une boîte magique. Tous les ans, Quarto leur répète que les figurines doivent être sorties à chaque Noël, sans exception, sinon elles se mettent à pleurer à l’intérieur des boîtes !
Au fil des ans, les enfants de Quarto ont grandi et ont hérité de sa passion pour la crèche, ils ont appris le respect et l’humilité nécessaires pour aborder des sujets aussi précieux et ils ont compris la valeur des choses simples, de la patience et de l’amour pour ce que l’on fait. Ils l’apprennent et le font eux-mêmes, perpétuant avec leur père cette passion… familiale. Plusieurs années se sont écoulées et les crèches Gualtieri sont devenues une réalité établie au niveau national ; en 2016, elles ont fêté leurs 60 ans d’activité. Une de ses crèches se trouve encore à Montiano, dans les caves de la Rocca Malatestiana.

Forteresse de Malatesta
En forme de cœur, elle surplombe et remplit le petit village. Depuis l’extérieur, les hauts remparts camouflent l’élégance de l’intérieur, donnant au complexe une allure puissante et imposante. Résidence de la famille Malatesta sur ordre de Carlo Felice, la partie la plus consistante de la construction remonte au XVIe siècle, tandis que les vestiges les plus anciens datent certainement du IXe siècle. Les puissantes murailles témoignent de l’importance stratégique de la forteresse, ancienne frontière, longtemps disputée, entre Césène et Rimini.
Au sommet de sa splendeur, elle possédait d’élégants remparts crénelés, de grandes salles finement peintes, des salons spacieux ornés de précieuses fresques, une église, de vastes caves ainsi qu’un immense jardin. Gravement endommagée pendant la dernière guerre, partiellement démolie pour éviter de nouveaux effondrements dangereux, elle a été reconstruite en plusieurs parties pour abriter une école maternelle privée. De récents travaux de restauration ont permis de redonner aux murs et bastions leur splendeur d’antan qui donnent sur l’ancienne piazza Maggiore, restaurée en 2004 selon le projet historique et architectural d’origine, en utilisant des matériaux locaux typiques.
L’accès à la forteresse s’effectue par le biais d’une large rampe menant à une porte en bois. La promenade se déroule entre le jardin et les chemins de ronde au sommet des remparts, d’où l’on peut profiter d’un panorama d’exception sur le village et la plaine en contrebas, où par temps clair, après la pluie, on peut voir au-delà de la riviera romagnole jusqu’au littoral croate.

Explorez toutes les rues de Dante...